Aigreur d'estomac : comment se soulager lorsque l'on est enceinte ?

Aigreur d'estomac : comment se soulager lorsque l'on est enceinte ?

La grossesse est la période durant laquelle le corps de la femme subit le plus de changements, sur le plan hormonal, dans sa vie. Cela peut toutefois ralentir sa digestion. C’est pourquoi l’aigreur d’estomac peut survenir, car les liquides gastriques refluent vers l’œsophage. Si cela est courant chez les femmes enceintes, il est tout de même possible de le soulager. À la longue, ce peut être effectivement désagréable, voire pénible.

Quelle est l'origine de l'aigreur d'estomac pendant la grossesse ?

Nausée, douleur lombaire, problème de circulation, constipation en début de grossesse, brûlure d’estomac… Autant de maux sont courants chez les femmes enceintes. Si certains peuvent s’atténuer après modification d’hygiène de vie, d’autres requièrent toutefois des traitements plus spécifiques. Pour venir à bout des reflux gastriques par exemple, il convient d’abord de comprendre leur origine.

En premier lieu, ils peuvent effectivement survenir durant la grossesse à cause de la progestérone. La production de cette hormone entraîne un relâchement musculaire au niveau de votre appareil digestif. Ce qui peut causer un spasme estomac. À noter que cette tension insuffisante des muscles est susceptible de s’intensifier à votre troisième trimestre. Votre digestion sera ainsi plus lente. Tandis que la valve qui règle le mouvement de votre fluide gastrique s’en retrouvera atone. Elle s’arrête à contretemps ou partiellement et provoque alors la fuite de sucs stomachiques.

En second lieu, l'utérus peut également être un responsable de brûlure d’estomac, car il se développe avec le fœtus pendant la grossesse. Ainsi, il aura tendance à s’appuyer sur votre estomac et ce dernier sera inévitablement repoussé vers le haut. C’est pourquoi du liquide gastrique refluera vers votre œsophage et produira des remontées acescentes.

Comment soulager les aigreurs d'estomac enceinte ?

Les aigreurs d'estomac font certes partie des maux courants durant la grossesse, notamment lors du deuxième trimestre. Votre ventre commence aussi à être bien apparent pendant cette période. Pourtant, cette sensation de brûlure peut réellement être désagréable, voire pénible pour celles qui subissent déjà d’autres maux. Voici donc quelques conseils pour vous aider à les soulager efficacement.

Les aliments à proscrire pour éviter les aigreurs d'estomac

En évitant de manger certains aliments, il vous sera en effet possible de réduire vos remontées acides. L'idée étant de consolider la protection de votre œsophage en éliminant les produits agressifs de votre alimentation.

Pour ce faire, évitez donc les aliments trop gras, trop acides et trop épicés. Sans oublier ceux qui sont fermentés. La liste de ce que l'estomac d’une femme enceinte ne tolère pas est longue. Entre autres, il y a le chocolat, le laitage, le café, le thé, la boisson gazeuse, le vinaigre, le brocoli, etc. Privilégiez plutôt la banane, la réglisse (à condition de ne pas être hypertendue), le jaune d’œuf, la tisane de guimauve ou encore le riz complet.

Modifier vos habitudes alimentaires

Dans certains cas, l’acidité estomac peut également être causée par votre mode de vie ou vos habitudes alimentaires. Essayez donc d’abord de modifier cela, avant de recourir à un examen médical plus poussé.

Fractionnez de ce fait idéalement vos repas en cinq prises en réduisant en même temps vos rations quotidiennes. Les en-cas pouvant être de grande quantité, en milieu de matinée et d’après-midi. Vous constaterez ainsi que votre muscle est bien soulagé et que les remontées acides ont diminué. Prenez également beaucoup de fruits le matin et munissez-vous de collations lors de vos déplacements. De temps en temps, vous pouvez même consommer quelques fruits secs. Et surtout, avalez toujours quelques gorgées entre vos repas, afin de prévenir les reflux gastriques. Cependant, il vous est déconseillé de vous allonger, après la prise d’un déjeuner ou d’une boisson pour éviter d’accentuer la pression stomachique. Effectuer de la marche serait plutôt recommandé pour digérer efficacement.

Choisissez la bonne position pour dormir

C’est généralement durant le sommeil que les symptômes de reflux gastriques sont les plus forts. En effet, la position allongée favorise les remontées et cela peut vous empêcher de bien dormir.

Pour venir à bout de vos maux estomac donc, vous pouvez par exemple légèrement relever la tête de votre lit à environ 10 ou 15 cm. Allongez-vous aussi sur le côté gauche ou sur le dos pour faciliter votre coucher, car le fait de dormir sur le côté droit accentue vivement les manifestations. Ainsi, vous serez habituée à adopter les bons gestes, étant donné qu’il se peut que vous vous retourniez durant votre sommeil.

Aigreurs d'estomac et grossesse, quand faut-il s'inquiéter ?

La principale chose à savoir est que l’aigreur estomac ne nuit aucunement à votre enfant. Cependant, il faut avouer qu’il s’agit d’une sensation on ne peut plus désagréable. C’est pourquoi il est tout à fait normal que vous vous demandiez quand il faut vous inquiéter.

Si vous avez mal à l'estomac, mais que les conseils susmentionnés ne fonctionnent toujours pas, prendre des antiacides pourrait alors vous aider. Évitez toutefois de les prendre avec d’autres médicaments et surtout, discutez-en d’abord avec votre médecin. Dans le cas où les antiacides vous soulageraient uniquement de manière temporelle, consultez votre docteur pour voir si vous devez en prendre régulièrement. Si vous ne vous sentez pas mieux, il est peut-être temps d’envisager un examen médical plus approfondi. A fortiori, si vous souffrez de fièvre, de nausée et de mal de tête. Renseignez-vous d’ailleurs pour en savoir plus sur la méningite virale, au cas où ce serait cela.

Dans la même catégorie