Constipation grossesse : que prendre pour se soigner ?

Constipation grossesse : que prendre pour se soigner ?

Vous attendez un heureux événement ? Eh oui ! Bébé arrivera dans quelques mois. Durant ce temps, vous subissez quelques maux de grossesse, certains beaucoup plus déplaisants que d’autres. Et la constipation fait partie des plus fréquents. En effet, chez une femme enceinte, le transit a tendance à devenir plus lent, en raison de plusieurs facteurs. C’est pourquoi cette période peut se révéler désagréable pour certaines, bien que ce soit à la fois bénin et passager. Ici quelques astuces pour vous aider à tenir le coup, lorsque vous souffrez de constipation pendant votre grossesse.

À quoi est due la constipation chez la femme enceinte ?

S’il est un moment de la vie d’une femme qui lui est à la fois réjouissant et pénible, c’est certainement la grossesse et constipation. En effet, cette dernière est l’un des maux de grossesse qu’une femme doit subir. Même si elle est bénigne, elle peut toutefois être désagréable. Ce que vous devez retenir c’est que le fait de souffrir d’une constipation au cours d’une grossesse n’est aucunement alarmant. Il existe d’ailleurs plusieurs facteurs qui contribuent à ce genre de phénomène.

Hormones de grossesse

En général, la grossesse engendre une constipation qui peut se manifester dès le premier trimestre. Les raisons en sont multiples, mais les hormones et tout particulièrement la progestérone y jouent un rôle relativement majeur.

En effet, l’afflux de cette hormone femelle entraîne la constipation chez les femmes enceintes et cela, dès les premières semaines. L’effet que provoque ce progestatif fait ensuite en sorte de ralentir le déplacement des aliments à travers les voies digestives. C’est donc le transit qui est rendu plus lent.

Digestion difficile

Cet affaiblissement du transit est notamment dû à la décontraction des muscles de vos intestins. Raison pour laquelle votre digestion est également ralentie. C’est ce qui va certainement provoquer un mal au ventre constipation, des ballonnements et une digestion difficile.

Cette dernière est surtout favorisée lorsque vous mangez des aliments trop riches. Vous pouvez même souffrir de terribles brûlures d'estomac, puisque l'évacuation de vos excréments s’en retrouvera on ne peut plus difficile. Par ailleurs, votre utérus sera de plus en plus large et appuiera inévitable sur vos intestins. Il est donc tout à fait normal que ces derniers aient du mal à se contracter.

Quels sont les conseils pour éviter la constipation pendant la grossesse ?

Vous avez hâte de retrouver bébé dans vos bras, mais vous vous passeriez bien de vos problèmes de constipation. Soyez pourtant rassurée, car ce petit mal n’est en aucun cas une fatalité. Donc, avant de consulter votre médecin, voici quelques conseils pour vous aider à tenir bon.

Hydratation régulière

Pour éviter une constipation grossesse, il est très important de bien s’hydrater, surtout entre les repas. L’eau favorisera d’ailleurs la stimulation du transit si vous prenez l’habitude d’en boire à jeun, chaque matin.

Il vous est de ce fait conseillé de boire 1,5 litre d'eau ou même 2 au quotidien. Et n’hésitez pas à alterner vos boissons. Privilégiez toutefois l’eau plate ou l’eau pétillante, bien que les jus de fruits et les bouillons de légumes puissent vous être tout aussi bénéfiques.

Pratiquer des activités physiques

D’autre part, les femmes enceintes ont tendance à réduire leurs activités physiques. C’est pourtant une des causes du ralentissement du transit.

Afin d’éviter cela, il vous est alors conseillé de continuer à bouger régulièrement. Privilégiez les activités sportives douces comme la natation ou le yoga. Sinon, une marche d’au moins 30 minutes chaque jour serait également parfaite.

Changement d'alimentation

Puisque vos hormones ont été bouleversées et que la position de vos organes a été modifiée, il est alors normal que votre transit s’en retrouve perturbé.

Pour éviter ce désagrément de constipation enceinte, il vous est aussi recommandé de changer votre alimentation. De ce fait, consommez plus de légumes et de fruits, qu’ils soient crus ou cuits, du moment qu’ils sont riches en fibres (haricots verts, épinards, pommes, oranges, etc.). N’oubliez pas non plus les céréales complètes et les lentilles, afin de profiter pleinement de leurs valeurs nutritionnelles.

Faut-il consulter un médecin en cas de constipation pendant la grossesse ?

Vous avez déjà tout essayé pour lutter contre votre constipation début grossesse, mais rien n’y fait ? La meilleure décision c’est donc d’en parler à votre médecin, afin qu’il puisse vous prescrire une solution adaptée. Évitez de prendre des médicaments n’ayant pas été approuvés par le spécialiste qui suit votre grossesse.

Prescription de médicaments

Si les astuces susmentionnées se sont avérées insuffisantes afin de neutraliser votre constipation, vous pouvez évidemment recourir à la médicamentassions.

Certains médicaments se sont effectivement montrés à la fois efficaces et sûrs pour soulager la constipation durant une grossesse. Vous aurez le choix entre les poudres, les suppositoires, les gélules, les comprimés, les mixtions, etc. Mais vous devez avant tout consulter votre médecin ou votre pharmacien, avant tout achat, afin d’éviter d’éventuels risques.

Consultation avec un spécialiste

S’il est une solution qui est réellement efficace, lorsque votre constipation de grossesse subsiste, c’est d’aller voir votre gynécologue ou votre médecin traitant.

Consulter un véritable spécialiste est effectivement l’idéal, afin que celui-ci puisse vous prescrire un traitement adéquat ou vous orienter vers un autre praticien si nécessaire. D’autant plus qu’il est absolument nécessaire de consulter un spécialiste, en cas d’hémorragies, de régurgitations accompagnées de douleurs abdominales et d’arrêt de flatulences.

Dans la même catégorie