Glaires dans les selles de mon bébé : que faire ?

Glaires dans les selles de mon bébé : que faire ?

Les troubles de santé chez le bébé sont souvent difficiles à diagnostiquer. Car, à l'inverse d'une personne âgée qui peut instruire son entourage sur les symptomes de son malaise, il incombe à la mère du bébé de surveiller ses gestes et sécrétions afin de déceler des causes de maladie. En effet, l'apparition des glaires dans les selles du bébé peut faire partie des symptomes d'une maladie à traiter au plus vite avant que cela ne dégénère. Cet article vous propose de découvrir tout ce qu'il faut savoir sur la présence de mucus dans les selles du bébé, comment les reconnaître et quelles conduites tenir pour s'en débarrasser.

Qu'est-ce que des glaires dans les selles ?

Les glaires ou mucus, sont une substance épaisse et visqueuse, blanche le plus souvent. Parfois, ce sont des sécrétions nasales qui ont été ingurgitées par le bébé lorsqu'elles ont coulé dans son arrière-gorge, qui est la cause de leur présence dans les selles. Elles sont aussi sécrétées par l'organisme au niveau des muqueuses intestinales, pour hydrater le système digestif et favoriser l'élimination des selles. Mais une présence abondante et fréquente de mucus dans les selles peut traduire un problème de digestion en particulier ou dans des cas très extrêmes la présence d'un cancer.

Comment reconnaître des glaires dans les selles de mon bébé ?

Les émissions de glaire dans les selles se présentent sous forme de filaments gluants ou de paquets visqueux de couleur blanche ou verte. Il peut s'agir de selles glairo-sanglantes se présentant sous la forme de selles enrobées de petits filets de sang. L’aspect gluant est le même, mais elles sont cette fois-ci teintées de rouge. De même, le sang glaireux peut être teinté de noirceur. Tout ceci appelle la vigilance de la mère du bébé à prendre les dispositions nécessaires pour éviter toute complication.

Comment traiter et soigner les glaires dans les selles d'un bébé ?

Un bébé alimenté au biberon avec du lait reconstitué, dont les selles sont glaireuses et/ou sanglantes, doit forcément alerter ses parents. L'automédication étant proscrite, de surcroît extrêmement dangereux quand il s'agit de la santé d'un bébé, les parents ne doivent pas attendre la prochaine visite programmée avec le pédiatre pour faire une consultation. Toutefois, il n'existe pas de traitement curatif à l'inflammation ulcereuse chronique de l'intestin ou du colon. Mais une prise en charge médicamenteuse permet un contrôle durable de la maladie et améliore grandement la sante du bébé. Les anti-inflammatoires prolongent les phases de rémission entre les poussées. Par ailleurs, pour traiter les causes d'origine bactériennes, le pédiatre prescrira la prise d'un antibiotique adapté.

Les causes potentielles de présence des glaires dans les selles du bébé

La presence de mucus dans les selles du bébé ne devrait inquiéter que lorsque la quantité devient importante. Il faut toutefois prendre davantage de précautions en ce qui concerne les symptomes ci-après :

1) les selles glairo-sanglantes traduisent bien souvent une atteinte de la muqueuse. Même si elles sont généralement sans gravité sur la santé, elles peuvent avoir comme causes, des inflammations (aiguë ou chronique) du côlon, telle la maladie de Crohn ou une rectocolite hémorragique. Le plus souvent, le saignement a une origine locale, généralement au niveau du côlon ou du rectum. Aussi, il peut être dû à une mauvaise manipulation du thermomètre au moment de la prise de la température du bébé. Enfin, les selles glairo-sanglantes peuvent traduire une constipation si les efforts de poussées du bébé ont entraîné une fissure anale.

2.les selles contenant du mucus blanc ou jaunâtre, sont souvent accompagnées de lésions inflammatoires dans le côlon, résultant d'une infection bactérienne (par salmonelles ou shigelles) ou d'une maladie parasitaire. Quand elles sont mélangées à du sang, cela peut être le symptôme d'une diarrhee. Laquelle peut le cas échéant, résulter d'une allergie de l'organisme vis-à-vis de certains aliments, ou la simple nécessité de s'adapter à une nouvelle alimentation.
3) les selles glairo-sanglantes où le sang est noir : cela signifie qu’il a été digéré. Ce symptôme a généralement pour cause chez un bébé allaité, le mamelon fissuré et saignant de sa maman qu'il a tétée.
4) les selles glaireuses trop grasses et inhabituellement nauséabondes : Il s'agit souvent là d'une stéatorrhée, symptôme qu'il y a trop de graisse dans les selles. Ce dernier est généralement engendré par des problèmes de santé du foie, du pancréas, du côlon ou des maladies de malabsorption chez les bébés qui ont commencé à consommer des aliments solides.

Allergies et changements alimentaires chez le bébé

Les allergies et les sensibilités alimentaires chez les bébés qui allaitent, ont souvent pour cause un changement dans alimentation de la mère : une sensibilité aux protéines, au fer, au soja ou à d'autres ingrédients de la formule. Cela peut survenir simplement parce que la mère allaite le bébé tout en consommant des produits laitiers. C'est pourquoi il est recommandé de discuter avec un pédiatre de la façon dont gérer ces changements alimentaires afin de minimiser le risque de diarrhée et d'inflammation du côlon.

Dans la même catégorie