Bébé refuse biberon : que faire ?

Bébé refuse biberon : que faire ?

Lorsque le bébé ne prend pas de biberon, cela peut être stressant et même un peu effrayant pour les parents. Les bébés ne sont pas toujours favorables à la transition lait maternel - biberon. Que vous retourniez au travail ou que vous souhaitez que d'autres vous aident à nourrir votre bébé, vous pourrez très vite sombrer dans l'inquiétude. Dans le présent article, vous trouverez l'essentiel de la conduite à tenir pour sortir de cette situation.

Comment faire si mon bébé refuse le biberon ?

Lorsque votre bebe refuse biberon, les dispositions ci-après peuvent vous aider :

  1. sollicitez l'aide d'une tierce personne pour lui offrir le biberon ;
  2. surveillez l'heure et les gestes du bébé pour lui donner le biberon quand il n'a pas très faim ;
  3. testez différentes positions à votre bébé, afin de trouver celle dans laquelle il se sent le plus à l'aise ;
  4. laissez le bébé s'accrocher lui-même à la tétine du biberon, au lieu de l'introduire directement dans sa bouche ;
  5. enveloppez le biberon dans une chemise ou un tissu que la maman a porté, pour qu'elle sente comme elle.

Par ailleurs, essayez différentes températures de lait dans le biberon.

Pourquoi le bébé refuse le biberon ?

Étant donné que les bébés ne peuvent pas communiquer clairement, les raisons suivantes sont les plus courantes à un refus du bébé de prendre le biberon :

  • il vient d'être sevré et désire continuer l'allaitement au lait maternel ;
  • le bébé n'a pas assez faim pour vouloir se nourrir ;
  • l'enfant se sent malade, fiévreux ou a des coliques ;
  • vous maintenez le bébé dans une position inconfortable ;
  • l''enfant n'apprécie guère la température, la saveur ou la texture du lait.

Enfin, votre bébé peut refuser le biberon parce qu'il n'aime pas la texture ou la sensation du biberon lui-même.

Est-il nécessaire de consulter le médecin quand le bébé refuse le biberon ?

Quand votre bébé refuse biberon allaitement, il n'est d'abord pas nécessaire de consulter le médecin. Les mesures suivantes pourraient avoir une reponse satisfaisante :

  1. Changez de position au bébé : vous pouvez 1) le serrer dans votre bras à un angle de 45 degrés tout en gardant sa tête et son cou alignés, 2) le mettre en position assise bien droit, de manière à ce que son dos soit contre votre ventre, 3) le prendre en position assise ou allongée. Vous pliez les jambes et positionnez le bébé de manière qu’il soit face à vous, la tête appuyée contre vos genoux, le dos contre vos cuisses et les pieds sur votre ventre ;
  2. Ne pas introduire le biberon 2 mois dans sa bouche contre sa volonté : caressez les lèvres de votre bébé avec la tétine et attendez qu'il ouvre la bouche ;
  3. Essayez "l'odeur de maman" : Il y a certainement des jours où quelqu'un d'autre nourrit votre bébé, que ce soit votre partenaire ou la baby-sitter. Votre bébé ne tolère pas l'allaitement aux biberons chez les autres ? Enveloppez le biberon dans un vêtement ou un tissu qui sent comme vous, parce que vous l'avez porté. Cela augmente le confort chez l'enfant, même lorsque vous êtes au travail ;
  4. Donnez plus de contact avec votre peau : un bébé allaité peut ne pas prendre le biberon parce qu'il veut plus de contact avec la peau. Établissez donc plus de contact physique en enlevant les vêtements de bébé à l'exception de la couche avant de le nourrir au biberon. Portez un t-shirt sans manches ou déboutonnez votre chemisier. Le contact avec votre peau apaise le bébé et lui donne un sentiment de sécurité ;
  5. Essayez différents biberons et températures de lait : les écarts de températures peuvent beaucoup signifier chez un bébé. Alors, testez entre mettre le biberon au réfrigérateur pour refroidir et réchauffer avec un peu d'eau chaude. Puisque le lait maternel est tiède, cette température est idéale pour certains bébés. D'autres bebes, en revanche, préfèrent le lait à température ambiante ou même plus frais.
  6. Laissez-le jouer avec la tétine et le biberon : Le bébé doit s'habituer au biberon pour l'accepter plus aisément. Alors, laissez-le jouer avec la tétine et le biberon. N'essayez pas de le forcer à se nourrir. Laissez-le explorer le nouvel accessoire à son rythme. En le forçant, vous l'amènerez à prendre beaucoup plus de temps pour accepter l'allaitement au biberon.
  7. Trouvez le bon timing : peu importe l'heure de la journée, les bébés sont plus susceptibles de prendre le biberon ou les tetines lorsqu'ils viennent de se réveiller. Autrement dit, l'instinct d'alimentation prend le dessus lorsque les bébés sont encore un peu somnolents ;
  8. Créez un environnement favorable : jouez de la musique douce et apaisante, comme du classique ou du folk. Asseyez-vous à un endroit où vous pourrez vous balancer doucement d'avant en arrière. Et emmaillotez votre bébé avec ses mains près de son visage. Une pièce calme et sombre avec peu de distractions peut aussi aider un enfant ;
  9. Mettez un peu de lait maternel dans la tétine : Cette astuce fonctionne à certaines occasions, pour un sevrage plus doux et progressif.

Et si rien de tout cela ne fonctionne ? La meilleure option serait de consulter le pédiatre. Il est fort probable qu'il vous suggère de changer la marque de lait dans le biberon pour le bébé. Autrement, il vous aidera à déterminer si un problème médical infantile est à la base du refus d'allaitement au biberon.

Dans la même catégorie