Pic de croissance bébé : est-ce grave docteur ?

Pic de croissance bébé : est-ce grave docteur ?

Prendre soin d’un nouveau-né n’est pas une chose aisée. Certains jours, c’est l’harmonie parfaite avec votre bébé alors que d’autres jours, vos câlins et affections n’ont aucun effet, il semble constamment affamé et pleure sans cesse. C’est le pic de croissance. Nul besoin de s’alarmer quand ces événements se produisent. C’est tout à fait normal chez un nourrisson. Qu’est-ce qui provoque cet état d’angoisse chez le bébé ? Comment passer le cap ? Les réponses à ces questions dans cet article.

Qu'est-ce qu'un pic de croissance chez le bébé ?

Le pic de croissance bébé est une phase d’agitation pour l’enfant qui connaît une évolution de ses capacités physiques. Durant ces moments, votre bébé donne l’impression d’avoir constamment faim. Il réclame plus de lait que d’habitude et veut rester continuellement dans les bras de sa maman.

Loin de vous inquiéter, les pics de croissance témoignent du bon développement de votre bébé. En effet, son besoin constant de tétée est dû à la régression que connaît son organisme avant l’apparition de nouvelles facultés.

Qu'est-ce qui provoque un pic de croissance ?

Pendant les jours de pic de croissance encore appelé jours de pointe, l’organisme du bébé a besoin de beaucoup de nutriments et d’énergie pour faciliter son développement. D’où sa faim de loup.

Cette période précède en effet l’apparition de nouvelle capacité motrice et intellectuelle chez l’enfant. Il apparaîtra sûrement chez ce dernier la faculté de sourire, réussir à rattraper des objets, l’assise, se retourner ou bouger à quatre pattes, la marche ou prononcer ses premiers mots.

Comment savoir si mon bébé fait un pic de croissance ?

Le pic de croissance se reflète à travers plusieurs comportements de l’enfant. Si votre bébé ne dort plus beaucoup la nuit et fait de courtes siestes, s’il pleure beaucoup et rien ne semble lui faire plaisir et qu’il est constamment agité, votre enfant est sûrement dans une période de pic de croissance.

Par ailleurs, dans ces moments les berceuses et petites attentions que vous lui portez ne portent guère leur fruit. Le bébé peut se montrer impatient ou montrer un agacement en tétant. Il peut aussi recracher ou régurgiter tout ce qu’il boit. Son comportement change radicalement et il devient très vite grognon et nerveux.

Quelles sont les périodes de pic de croissance chez le bébé ?

Le bébé connaît plusieurs pics de croissants dès sa naissance jusqu’à son premier anniversaire et même après. Ces moments d’allaitements intenses surviennent entre le septième et le dixième jour après sa naissance. Également la troisième semaine et la sixième semaine. Cela dit, une autre période de pic de croissance 3 mois peut intervenir pour le nouveau-né.

Par ailleurs, pour d’autres enfants, un pic de croissance pourrait aussi intervenir à ses un an. Heureusement, ces moments ne durent pas une éternité. Au bout de 24 heures à 72 heures, le nombre de tétées devrait revenir à la normale pour le nourrisson et bienvenue les journées paisibles.

Pics de croissance : un moment d’angoisse pour la mère

Lors des périodes de pics de croissance, l’allaitement du bébé peut être intense pour la maman. Cette dernière est très vite gagnée par la fatigue parce que le nourrisson maintient un rythme de tétée acharné. De même, les douleurs au mamelon pourraient aussi survenir chez la maman. Pas de panique, le fait d’appliquer un peu de lanoline sur les bouts devrait vous soulager.

Ces instants pourraient faire apparaître chez la maman un sentiment d’angoisse, car elle pense que le bébé tète trop et qu’elle ne produit pas assez de lait. Normalement, il ne n’y a pas d’inquiétude à se faire en raison du fait que la production de lait s’adapte aux besoins de votre enfant. Ainsi, plus il boira du lait, plus le sein sera stimulé à en produire davantage. Nul besoin de penser à compenser son alimentation avec un biberon.

Comment réagir quand son bébé fait un pic de croissance ?

Les pics de croissance sont des moments d’angoisse autant pour la maman que pour le bébé. Toutefois, en tant que mère, il faudra garder votre calme et être aux petits soins de votre enfant. Vous devriez le cajoler, le dorloter dans vos bras afin qu’il ressente fortement votre présence.

Aussi, il ne faut pas avoir peur de donner le lait à votre enfant chaque fois qu’il le réclame. Suivez son rythme d’allaitement et buvez assez d’eau pour rester hydraté.

Les astuces pour accompagner le bébé lors d’un pic de croissance

Les jours de pointe sont extrêmement déstabilisants. Surtout lorsqu’il s’agit de nouvelle maman. Pour passer le cap avec succès, vous devez :

  • Vous détendre : stresser parce que le bébé pleure beaucoup et que rien ne semble le calmer ne vous avancera pas. Prenez le temps d’écouter les besoins de votre bébé et de garder en tête que c’est un moment passager. Pensez à écouter de la musique ou regarder une série en restant assise confortablement dans votre canapé.
  • Vous hydratez : l’eau et les tisanes d’allaitement sont fortement recommandées durant cette période, car elles facilitent une augmentation plus rapide du lait et vous soulagent de la fatigue
  • Vous reposez : la période de pic de croissance, c’est le moment de prendre du temps pour vous et votre nourrisson. Ainsi, les tâches comme le ménage, la cuisine, le passage du linge à la machine peuvent attendre. N’hésitez pas à demander de l’aide autour de vous afin d’avoir plus de temps à consacrer à votre enfant.

En somme, les moments de pic de croissance ne sont pas si pénibles quand on sait comment s’y prendre avec son bébé. Ces instants passés après de vôtre enfant resteront de meilleur souvenir pour vous.

Dans la même catégorie