Infection urinaire enceinte : comment se soigner ?

Infection urinaire enceinte : comment se soigner ?

L’infection urinaire est une maladie infectieuse dans n’importe quelle partie de l’appareil urinaire. Elle peut toucher tout le monde sans exception. Mais les femmes sont les plus touchées, surtout lorsqu’il s’agit d’une femme enceinte. Comment se passe une infection urinaire chez la femme enceinte ? Dans cet article, on vous présente les causes, les symptômes et les traitements d’une infection urinaire enceinte.

Quelles sont les causes d'une infection urinaire ?

L’infection urinaire n’est autre que la pénétration des bactéries et de leurs multiplications dans les voies urinaires. Mais comment attrape t'on une infection urinaire ? Plusieurs sont les causes d’une infection urinaire chez la femme enceinte.

La première cause de l’infection urinaire est la présence d’une bactérie intestinale qu’est l’Escherichia coli. Cette bactérie provoque une cystite, c’est-à-dire une inflammation de la vessie. Il y a également la bactérie Chlamydia trachomatis qui est transmissible sexuellement. L’infection urinaire à Chlamydia est l’urétrite provoquant une inflammation au niveau de l’urètre.

Chez la femme enceinte, l’infection urinaire peut être provoquée par les bouleversements hormonaux de la grossesse. Il y a une augmentation massive du taux de progestérone. Le tonus des voies urinaires va alors diminuer dès le premier trimestre de la grossesse qui va affaiblir ses défenses face aux microbes. L’infection urinaire survient aussi lorsque l’utérus devient trop volumineux au second trimestre de grossesse. Des urines stagnent dans la vessie engendrant des risques d’infection.

Quels sont les symptômes d'une infection urinaire ?

Il est difficile de reconnaître l’infection urinaire chez la femme enceinte. En effet, les symptômes s’apparentent bizarrement à certains aléas liés à la grossesse. Il existe des signes infection urinaire qui ne peuvent pas tromper.

Dans une grossesse accompagnée d’une infection urinaire, il y a des sensations de brûlure, des envies d’uriner fréquentes, des sensations de pesanteur dans le bas de ventre et des saignements dans certains cas.

Brûlure en urinant et mictions plus nombreuses

Enceinte atteinte d’une infection urinaire ressent l’envie d’uriner plus fréquemment que les autres. Et pourtant, pendant l’évacuation de ses mictions, il y a peu d’urines qui sortent alors que la sensation d’envie d’uriner persiste. Voilà une différenciation flagrante entre les symptômes d’une infection urinaire et les aléas liés à la grossesse.

Sans oublier de noter qu’une personne ayant contracté l’infection urinaire ressent des brûlures pendant l’évacuation. Ce sont des picotements et des démangeaisons insupportables qui marquent l’irritation vaginale. Enceinte, la femme ne fait qu’évacuer la grande quantité d’urine qui est stockée dans sa vessie sans ressentir des brûlures pendant les mictions.

Pesanteur dans le bas ventre et saignements

Une infection urinaire grossesse présente comme symptôme une sensation de pesanteur dans le bas du ventre. Cette sensation de lourdeur est très connue de toutes les femmes enceintes.

Pour reconnaître une infection urinaire chez la femme enceinte, cette sensation de pesanteur s’accompagne habituellement d’une grande douleur du petit bassin. Il arrive même que les urines aient des odeurs fortes et que des saignements soient observés en fin de miction. Malodorant et hémorragique, cela arrive chez 30 % des femmes, c’est l’hématurie terminale.

Comment traiter une infection urinaire enceinte ?

On dispose toutes sortes de recommandation infection urinaire pour guérir une infection urinaire. Ce sont des recommandations pour vous aider à lutter contre les infections urinaires, à échapper contre la récidive ou tout simplement à éviter de les contracter à l’avenir.

D’un côté, il y a les solutions médicamenteuses qui servent pour traiter les infections urinaires chez la femme enceinte. De l’autre côté, il y a les solutions naturelles pour non seulement traiter, mais aussi pour prévenir les infections urinaires chez la femme enceinte.

Grâce aux médicaments

Pour traiter une infection urinaire avec des médicaments, il faut consulter un médecin. Celui-ci fera des analyses pour trouver la cause avant de prescrire les médicaments adéquats.

Pour une infection urinaire simple, l’infection urinaire de la femme enceinte sera traitée aux antibiotiques qui calment les infections puis avec des antibiotiques qui tueront les germes en quelques jours. À noter que ces médicaments sont sans danger pour le bébé. En cas d’une pyélonéphrite aigue, les antibiotiques seront administrés par voie veineuse après une hospitalisation.

En buvant beaucoup d'eau

L’hydratation apporte de nombreux bienfaits sur l’organisme. C’est une habitude à ne surtout pas mettre de côté pour garantir la santé quotidienne. Pour soigner et prévenir contre l’infection urinaire alors, il faut boire une grande quantité d’eau.

La quantité à consommer chaque jour est au minimum de 1,5 litre. Cela va permettre de diluer les urines, mais aussi d’aider l’organisme à éliminer tous les déchets qui ne sont pas les bienvenus. Il en est ainsi des bactéries qui stagnent dans la vessie.

En buvant du jus de cranberry

Une cure de jus de canneberge est aussi une solution pour une infection urinaire recommandation. Amer et acidulé à la fois, c’est un très bon remède contre les infections urinaires pour tous. La canneberge contient des flavonoïdes, des anthocyanes et des pros anthocyanidines.

Les compositions du jus de cranberry peuvent fixer certaines bactéries et empêcher leurs pénétrations et leurs adhésions dans les cellules de la vessie. Elles peuvent même protéger contre les bactéries résistantes aux antibiotiques. Une consommation régulière sera nécessaire.

Dans la même catégorie