Hoquet de bébé : c'est pénible !

Hoquet de bébé : c'est pénible !

Beaucoup de personnes sont touchées par le hoquet tous les jours. Mais il n’y a pas que ! Les bébés n’en sont pas non plus exclus. Ce sont même auprès des bébés et des enfants que le hoquet est fréquent et impressionnant. Mais c’est quoi exactement un hoquet ? Diverses sont les causes du hoquet dont les causes sont particulières chez le bébé. Pour y faire face, il existe quelques astuces bien efficaces : l’eau sucrée, le bercement et la tétine spéciale.

Qu'est-ce que le hoquet ?

Même si le hoquet frappe de nombreuses personnes au quotidien, sa définition reste tout de même méconnue. Pour mieux comprendre le sujet alors, il faut commencer par le définir.

Le hoquet n’est autre que la contraction du diaphragme, mais aussi des autres muscles respiratoires. Cette contraction survient brusquement sans que l’on puisse la contrôler. Il existe trois sortes de hoquets : le hoquet isolé, le hoquet aigu et le hoquet chronique.

Il s’agit d’un phénomène extrêmement banal chez le nouveau-né. Dès les premières semaines de vie de certains bébés, ils ont en quasi-permanence le hoquet. Même dans le ventre, le bébé aura déjà connu le hoquet. Lorsque le fœtus a atteint la 20ème semaine de vie, la femme enceinte va sentir son bébé avoir le hoquet. En de grossesse, le hoquet occupe 1 % du temps du fœtus. Ce dernier n’est normalement pas douloureux et ne doit pas déranger le bébé. Le hoquet n’est pas inquiétant s’il n’est pas accompagné d’autres symptômes. Dans le cas où le hoquet s’accompagne de fièvres, de vomissements ou des insomnies chez le bébé, il y a lieu de s’inquiéter.

Contrairement à ce que l’on dit, le hoquet n’a aucun effet physiologique sur le bébé. Le dicton et les dires sur le sujet ne sont pas du tout prouvés. Les recherches scientifiques n’ont jamais démontré que le hoquet bébé veut dire qu’il grandit bien ou qu’il se porte bien.

Comment attrape-t-on le hoquet ?

Nombreuses sont les causes générales du hoquet. Mais ces causes sont particulières et spécifiques chez le bébé.

Au premier abord, le hoquet est causé lorsque l’estomac est rempli soit de lait après le sein ou le biberon. Le hoquet s’attrape également lorsque l’estomac est rempli d’air. Cela est possible après que le bébé ait vécu des moments de rires ou des pleurs. Mais comment c’est possible ? L’estomac va augmenter de volume. Cette augmentation va stimuler le diaphragme, c’est-à-dire le muscle qui sépare le ventre des poumons. Le diaphragme se contrôle de manière incontrôlée et répétitive. Le hic que vous entendez lorsque le bébé est frappé par le hoquet est provoqué par la fermeture brutale de la glotte qui suit chacun de ces spasmes.

Si généralement les crises de hoquet surviennent lorsque le bébé est rassasié à la fin du repas, le hoquet peut aussi être causé lorsque le bébé a faim. Cela veut dire que le hoquet survient lorsque le ventre du bébé est vide. Avoir le hoquet n’arrive pas parce que le bébé n’a pas avalé son repas, mais parce qu’il n’a pas avalé son repas comme il faut. Par exemple, le bébé a pris son biberon ou sa tétée avec trop de précipitation. Le bébé a peut-être pris aussi son repas sans pause que la digestion n’a pas été faite comme il se doit. Le repas a été pris trop rapidement que de l’air s’est alors installé dans le ventre du bébé provoquant le hoquet.

Par ailleurs, la stimulation élevée du bébé peut être responsable du hoquet chez le bébé. Il en est ainsi des agitations et des sollicitations diverses qui risquent de lui faire peur ou de l’énerver. Et pourtant, lorsque le bébé est énervé, il va pleurer. Pendant ce temps, il se peut qu’il avale de l’air qui va s’installer dans son ventre et engendrer des contractions du muscle respiratoire. Cela va lui provoquer tout simplement le hoquet.

Quelles sont les techniques pour faire passer le hoquet ?

En temps normal, le hoquet s’arrête de lui-même après 30 minutes, voire une heure. Mais il arrive des fois où le hoquet ne s’arrête pas du tout. Comment faire passer le hoquet dans ce cas ?

Il y a quelques astuces et des manœuvres de tout genre à votre disposition. Ces astuces sont simples et faciles à réaliser.

Lui donner de l'eau sucrée

Vous pouvez donner de l’eau sucrée à votre bébé qui a le hoquet. Cette eau va détendre le diaphragme qui ne cesse de se contracter.

Le bercer

Pour calmer le hoquet chez le bébé, vous pouvez le prendre sur vos genoux pendant environ 20 minutes après l’avoir nourri. Sinon, vous pouvez le prendre dans vos bras et le promener tout en tapotant dans son dos. Profitez de cet instant pour le bercer et l’endormir. Le hoquet se calmera ainsi à coup sûr.

Prendre des tétines spéciales pour éviter l'air

Choisissez bien les tétines de biberon de votre bébé. On vous recommande les tétines antiaérophagiques pour éviter l’air lorsque bébé a le hoquet.

Dans la même catégorie